You are currently viewing La dénutrition

La dénutrition

Qu’est-ce que la dénutrition ?

La dénutrition est une pathologie qui résulte d’un déficit des apports nutritionnels (énergie, protéines, nutriments) par rapport aux besoins de l’organisme. La dénutrition peut-être primaire suite à un apport alimentaire insuffisant, inadapté ou bien secondaire suite à des perturbations métaboliques, une pathologie ou encore des traitements médicaux.

Dans cet article, nous aborderons les différentes personnes susceptibles d’être touchées par la dénutrition, les causes sous-jacentes et les conséquences qu’elle peut engendrer sur la santé.

Qui est concerné par la dénutrition ?

Chaque individu peut être confronté à un moment de sa vie à la dénutrition. 

  1. Les personnes âgées : En raison de divers facteurs tels que la diminution de l’appétit, les problèmes de mastication et de digestion, ainsi que les maladies chroniques et les traitements associés, les personnes âgées sont particulièrement vulnérables à la dénutrition.
  2. Les patients hospitalisés : Les maladies, les chirurgies et les traitements médicaux peuvent entraîner une diminution de l’appétit, des restrictions alimentaires et une altération de l’absorption des nutriments, augmentant ainsi le risque de dénutrition.
  3. Les personnes souffrant de maladies chroniques : Les affections telles que le cancer, le VIH/SIDA, les maladies gastro-intestinales et les troubles neurologiques peuvent interférer avec l’absorption des nutriments et augmenter les besoins énergétiques, pouvant conduire à une dénutrition. 
  4. Les enfants : Une alimentation inadaptées ou une malnutrition infantile peuvent induire une dénutrition compromettant la croissance et le développement des enfants.

Le saviez-vous ?

Par le terme dénutrition, nous nous attendons à une personne fébrile, fatiguée, agée, amaigrie. FAUX ! La dénutrition n’est pas toujours corrélée avec la perte de poids, bien souvent des personnes bien portantes ou en situation d’obésité peuvent elle même être dénutrition. Attention aux régimes restrictifs qui induisent très souvent une perte de poids rapide se justifiant par une diminution de la masse maigre (le muscle) au profit de la masse graisseuse favorisant ainsi un état de dénutrition. 

Les causes de la dénutrition

Apport alimentaire

Une alimentation pauvre en calories, en protéines et en nutriments essentiels peut conduire à une dénutrition.

Facteurs socio-économiques

Le manque d'éducation nutritionnelle ou d'accès à une alimentation nutritive peut contribuer à la dénutrition.

Problèmes de santé

Les maladies chroniques, les infections, les troubles digestifs et les troubles psychiatriques peuvent altérer l'appétit, la digestion et l'absorption des nutriments.

Isolement social

Le manque de soutien social peut entraîner une diminution de l'envie de cuisiner et de manger, favorisant ainsi la dénutrition chez les personnes âgées et les personnes vivant seules.

Quelles sont les conséquences ?

  1. ffaiblissement du système immunitaire : La dénutrition affaiblit la capacité du corps à combattre les infections, augmentant ainsi le risque de maladies et de complications graves.
  2. Perte musculaire et fonte de la masse maigre : La dénutrition peut entraîner une fonte musculaire, une faiblesse et une diminution de la force physique, compromettant la mobilité et l’indépendance.
  3. Fatigue et léthargie : Le manque d’énergie provenant d’une alimentation insuffisante peut entraîner une fatigue chronique et une diminution de la motivation.
  4. Complications médicales : La dénutrition est associée à un risque accru de complications médicales telles que les escarres, les infections nosocomiales, les troubles cardiaques et la dépression.
  5. Retard de croissance et développement chez les enfants : Chez les enfants, la dénutrition peut entraîner un retard de croissance physique et intellectuelle, compromettant leur potentiel futur.

Mes champs d'action dans la prise en charge de la dénutrition au quotidien

La dénutrition est un problème de santé publique qui affecte des millions de personnes dans le monde. En identifiant les personnes susceptibles d’être touchées ainsi que les causes sous-jacentes nous pouvons luter contre ce fléau en mettant en place des stratégies de prévention et d’intervention efficaces, notamment une alimentation équilibrée, un suivi médical régulier et un accompagnement approprié.

Consultation

L’accompagnement nutritionnel est primordial dans la prise en charge de la dénutrition. Non accompagnées elle augmente les risques de comorbidité.

Lors d’un bilan nutritionnel en consultation au cabinet ou en téléconsultation, j’évalue et codifie le stade de dénutrition en m’appuyant sur des critères de diagnostics spécifiques. Je transmets aux patients les recommandations diététiques en fonction de son état de santé et des pathologies associées. 

Je reçois également la famille ou les accompagnants (auxiliaire de vie…) lors des consultations. Comme pour toutes pathologies, un bilan sera transmis à votre médecin.

EHPAD

Une de mes principales missions et d’intervenir auprès  des Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD). Pour ce faire, je mène diverses actions visant à sensibiliser le personnel et à mettre en place des stratégies efficaces de prise en charge nutritionnelle.
Mes principales missions sont les suivantes : 

  1. Diagnostic de la dénutrition :

    • Évaluations nutritionnelles des résidents pour dépister les signes et les risques de dénutrition.
    • Analyses des données anthropométriques et des bilans biologiques.

  2. Développement de plans de soins personnalisés :

    • Collaboration avec l’équipe médicale et paramédicale pour intégrer les recommandations nutritionnelles dans le plan de traitement.

  3. Formation et sensibilisation du personnel :

    • Organisation de sessions de formation pour sensibiliser le personnel aux enjeux de la nutrition, de la prévention de la dénutrition et des troubles de la déglutition chez les personnes âgées.

Prévention de la dépendance

Formée par le Gérontopôle de Toulouse et membre de la CPTS du Cabardes, j’interviens dans le programme ICOPE : un programme pour prévenir de la dépendance des personnes agées.

Développé par l’OMS et soutenu par l’ARS Occitanie, le programme ICOPE a pour objectif de retarder la dépendance en repérant les facteurs de fragilité chez les séniors. 

Six fonctions sont évaluées : La nutrition, la mobilité, la cognition, la thymie, la vue et l’audition. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site du CHU de Toulouse.

Optez pour la téléconsultation

Article rédigé par Laurine Fresquet, experte en nutrition, micronutrition à Béziers et Carcassonne.