Sevrage tabagique : Une prise de poids toujours associée ?

Sevrage tabagique

Nombreux sont ceux qui souhaitent arrêter de fumer et en cette nouvelle année qui commence il s’agit d’un tremplin pour effectuer cette démarche. Si pour certain cette étape et sans encombre, pour d’autres il s’agit d’un dur labeur, associé à des complications physiques, émotionnelles et psychologiques.  Certains persistent d’autres échouent…

Quels phénomènes sont mis en place et comment se faire aider pour arrêter de fumer ?

C’est la nicotine qui engendre la dépendance au tabac. La nicotine est un psychotrope autrement dit un stimulant. Elle agit directement sur le système nerveux. Elle atteint le cerveau en 10 à 20 secondes après son inhalation. La nicotine a un effet anxiolytique, antidépressif et coupe-faim.

La nicotine augmente en partie la tension artérielle et donc le rythme cardiaque. Elle entraîne une augmentation de la sécrétion d’adrénaline et par conséquent augmente également le métabolisme.

La nicotine induit donc des modifications physiologiques sur l’organisme en modifiant les sécrétions hormonales et en modifiant le métabolisme énergétique ce qui induit à long terme un déséquilibre global de l’organisme.

Lors du sevrage les effets secondaires de l’arrêt de nicotine se font ressentir et l’organisme cherche cette dépendance. Les métabolismes énergétiques et le système hormonal sont perturbés induisant des troubles fonctionnels à plus ou moins long terme et toujours en fonction de chaque individu.

Le sevrage tabagique n’est donc pas sans conséquence sur notre organisme.

Le patient pourra être aidé pour palier à certains effets secondaires de l’arrêt du tabac.

La prise en charge diététique :

Sur la consultation nutritionnelle il ne s’agit pas de prendre ce sevrage à la légère. Une bonne connaissance des métabolismes est importante pour accompagner le patient et l’aider dans cette démarche. On parle souvent de prise de poids liée à l’arrêt du tabac, cependant il ne faut pas oublier les conséquences physiologiques de la nicotine sur l’organisme et les complications qu’elle induit.

La consultation diététique pour un accompagnement au sevrage tabagique est très importante pour améliorer votre profil santé. L’arrêt du tabac n’est pas la seule solution pour essayer d’être en meilleure forme : Il faut essayez de réparer les dégâts causés par ces substances toxiques qui polluent l’organisme des mois après votre sevrage.

En consultation diététique j’accompagne mes patients en m’appuyant sur des bilans biologiques et des analyses complémentaires afin de faire un bilan du profil médical. Je travaille sur les métabolismes et l’interface digestive pour restaurer les muqueuses.

Spécialisées en micronutrition et exerçant la nutrithérapie, la prise en charge du patient en sevrage tabagique est pour moi aussi importante et complexe que la prise en charge de maladies métaboliques.

  « Il y a des pertes plus faciles à prévenir qu’à réparer »

Laurine FRESQUET