Les mystères du poids

Cet article n’a pas pour objectif de dénigrer les différents régimes qui existent. Les patients et professionnels qui me côtoient connaissent mon point de vue à ce sujet. Le but de mon écrit est d’apporter un éclaircissement sur les mystères du poids et la prise en charge des patients.

Le poids représente une masse. Mais cette masse est elle-même divisée en masse:

  • Musculaire: Elle se compose des muscles squelettiques, lisses ainsi que le cœur (639 muscles en totalité).
  • Osseuse : Elle se compose de l’ensemble de nos os (206 os à l’âge adulte).
  • Hydrique : C’est l’eau de notre organisme qui se trouve dans nos cellules, le sang…. (65% du poids en moyenne soit 45 L pour une personne pesant 70 kilos : Cette quantité varie en fonction de plusieurs facteurs).
  • Graisseuse : Elle se compose des cellules graisseuses de notre organisme. Ces cellules sont regroupées dans un tissu dit adipeux. L’homme et la femme ne sont pas égaux quant à la répartition et à la localisation de ce tissu graisseux. L’âge entre également en compte dans la modification et la localisation des cellules graisseuses.

Notre poids dépend également de nombreux facteurs :

Comme l’âge, le sexe, l’activité hormonale, le stress, l’activité physique…

On ne peut pas être et avoir été. Comme vos expressions physiques changent (vieillissement cutané, calvitie…) votre organisme vieillit. Le poids fluctue car tous nos paramètres physiologiques sont modifiés.

Et puis il y a le poids que l’on souhaiterait faire et celui que notre organisme souhaite que l’on fasse. Et nous ne pouvons rien faire contre cela hormis être patient.

Perdre du poids n’est pas une « mince » affaire ! Tout ne se joue pas sur un nombre de calories calculé. Accompagner un patient pour une perte de poids est difficile pour le professionnel également. Malheureusement de nombreux professionnels de la nutrition ne connaissent pas les différents mécanismes biochimiques de l’organisme. De nombreux paramètres sont à étudier dans une prise en charge que vous souhaitiez perdre 5 ou 40 kilos. Ce n’est pas une question de poids à perdre. Non ce n’est pas plus facile de perdre 10 kilos que d’en perdre 2 !

En consultation je ne pratique pas la diététique conventionnelle car je souhaite faire des prises en charge plus médicalisées et c’est en me formant régulièrement auprès de médecins que je peux explorer aujourd’hui différentes pistes lors de mes consultations. J’étudie également des études scientifiques, certes fastidieuses, mais importantes pour mon travail. Je ne suis pas magicienne et je ne sais que répondre lorsque l’on me demande :

«  Combien de poids vais-je perdre ? »

Mon travail est de vous accompagner dans votre parcours et de vous apporter toute ma connaissance et mon expertise nutritionnelle mais je ne réalise pas encore de potion miracle !

L’être humain est pressé. De nos jours tout est prévu pour que l’Homme n’attende plus, pour que ses désirs soient assouvis au plus vite. Malheureusement vous ne pouvez pas jouer avec votre organisme. C’est lui et lui seul qui décidera à votre place. Vous n’avez aucun pouvoir sur la sécrétion de vos hormones… Vous pouvez apporter des modifications dans votre comportement, qui seront essentielles pour votre santé, mais vous ne serez pas le guide de ce que votre organisme veut vraiment. Et ce qu’il veut c’est fonctionner correctement.  Il faut 3 années pour modifier un comportement comme il faut goûter en moyenne 10 fois un aliment pour savoir l’apprécier.

Je terminerai avec deux citations qui résumeront parfaitement cet article :

«  Que ton alimentation soit ta première médecine »
« La patience mène à bien, la précipitation à rien ».